Les membres du GECA

   L’ARBRE CANAPAS       

Créé en 2004, L’Arbre Canapas est un collectif de musiciens qui se sont rassemblés autour de la création, la sensibilisation et la diffusion de "musiques de traverse", issues de différents courants musicaux actuels : jazz, musiques du monde, musiques contemporaines...

Chaque groupe de L’Arbre Canapas développe une approche particulière de la relation au public : la Corde à Vent fait découvrir aux jeunes oreilles des musiques surprenantes et inventives, mêlant instruments de facture traditionnelle et instruments de lutheries non académiques. L’effet de Foehn propose aux petits et aux grands de découvrir une création musicale contemporaine, évoluant dans de surprenants paysages sonores et visuels ; La Table de Mendeleïev est un quartet qui secoue les becs bunsen avec une musique aventureuse et explosive ; Nadja est un sextet de clarinettes basses qui revisite l’imaginaire d’André Breton.

http://arbre-canapas.com/

« La création du GECA nous a permis de consolider en d’augmentant le nombre d’heure du poste d’administrateur indispensable au développement de notre activité. Nous espérons avec le GECA pouvoir mutualiser prochainement d’autres postes en diffusion et communication. »

 

-  -  -  -  -  -

 

   LE COLLECTIF ISHTAR

Crée en 1993, le Collectif Ishtar regroupe des artistes engagés dans une réflexion commune autour des pratiques expérimentales et de l’improvisation libre: Benoit CANCOIN (contrebasse), Tony Di Napoli (lithophone et installations plastiques, Eddy Kowalski (saxophone), Xavier Saïki (guitare)

Concernant la création, la diffusion, la sensibilisation des publics, les actions du Collectifs sont nombreuses,  revêtent de multiples formes (concerts, résidences, festivals, ateliers, conférences, émissions de radio, travail auprès des scolaires, des artistes amateurs, des publics en situation de handicap…),   en invitant des artistes français et internationaux, il renouvelle le champ des pratiques contemporaines.

Les projets du Collectif sont pluridisciplinaires et travaillent aussi la question de l’espace de représentation. Au travers des dernières réalisations : « 4 Eléments », « Treatise », « Filament » il tisse des liens et travaille sur et avec le handicap et la différence en général.

Le GECA, pour le Collectif Ishtar c’est permettre la stabilité et le développement d’emplois administratifs et le partage de locaux.

http://collectif.ishtar.free.fr/

 «  Le GECA pour le collectif Ishtar c’est de permettre la stabilité et le développement de locaux et d’emplois administratifs. »

 

 

-  -  -  -  -  -

 

 

   PALAVANNE

L'association Palavanne (" De toutes les couleurs " en tamoul) s'est créée en 1999 autour d'un collectif d'artistes de la région Rhône Alpes. Elle propose des créations musicales dont certaines s'enrichissent d'autres modes d'expression tels que le théâtre ou la danse.  Elle aide à la gestion et à la diffusion de formations pérennes et apporte un soutien à des ensembles et projets plus éphémères associant membres du collectif et artistes extérieurs. Même si chaque projet artistique est bien sûr spécifique, chaque sensibilité unique, un fil relie tous les artistes qui composent cette association. Leurs créations, tout en allant puiser dans l'héritage et les richesses musicales d'autres coins du globe, sont celles d'artistes locaux incontestablement pétris de leur propre culture. Le résultat est toujours original, parfois surprenant car la matière qu'ils façonnent tranche dans une société où tout pousse au formatage, au rabotage des particularités et des richesses locales.                                

" Petits producteurs " artistiques, friands de brassage, désireux d'ouvrir des chemins musicaux de traverse, ils vous invitent à découvrir leurs créations !                    

http://www.palavanne.com/

 « Le GECA m’a permis de rencontrer d’autres équipes et de participer à une dynamique de groupe. Ces échanges ont été porteurs d’énergie indispensable au développement de Palavanne. En étant sensible et acteur du développement durable je ne peux qu’adhérer à l’esprit de mutualisation et une acticité pérenne pour les salariés. C’est une belle occasion de vivre une forme d’organisation basée sur l’humain et non sur la recherche absolue du profit.»        

 

 

-  -  -  -  -  -

                  

   PASSAROS

Crée en 1999 par la chorégraphe Emilie BORGO, La Cie Passaros fabrique des créations danse et performance en transversalité avec d'autres disciplines. Une quinzaine de créations sont à son actif dont : (No) man’s land (2015), Bien dans ses pompes (2013).  Super Héros. TOI [Corps-Paysinges] 2012- corps en mouvement dans l'espace public ; Les créations ethnographiques ; Skratroum - danse skate board et transistors ; Silence ! - une pièce avec des danseurs extraordinaires ; Brèves dansées - danse-théâtre dans les bars... La Cie conduit également des actions performatives en lien avec des contextes spécifiques (nature, villages, quartiers en zones urbaines, communauté Bulgare, Maroc...).

Les propositions artistiques sont conçues et diffusées dans les réseaux professionnels du spectacle vivant et dans d’autres lieux plus inattendus comme la nature, la rue, chez l'habitant, des structures médico-sociales... dans les réseaux nationaux et internationaux (Bulgarie, Italie, Pays-Bas, Suisse, Maroc...).

Convaincue de la nécessité du partage de propositions chorégraphiques contemporaines avec tous, Passaros développe des projets avec des publics éloignés de l'offre culturelle. Les artistes travaillent régulièrement avec des danseurs en situation de handicap ou âgés dépendants, des enfants en zone rurale ou dans des quartiers prioritaires et inventent des actions chorégraphiques impliquant des professionnels et des amateurs de tous poils.

Elle organise le festival L'irrégulier (2010,2012) dans une démarche de réflexion sur la prise en compte du handicap. La 3° édition est en préfiguration pour  2015.

Depuis 2011 la Cie PASSAROS développe des actions artistiques en collaboration avec le Maroc et plus particulièrement avec la ville de Rabat-Salé. Les rencontres avec l’association Col’Jam(Casablanca) et la chorégraphe Ahlam El Morsli ont permis de mener le projet ‘Au-delà des apparences’ avec les écoles de l’AEFE et l’institut AMSAT.

En 2013-2014 et 2014-2015 la Cie PASSAROS est  accueillie et accompagnée par l’EPCC Théâtre de Bourg en Bresse dans le cadre des compagnons de saison  pour la création de (No) man’s land et différentes actions artistiques.

La Compagnie est soutenue par le Conseil Général de l’Ain, la Ville de Bourg en Bresse, La DRAC Rhône Alpes, la Région Rhône-Alpes. Elle est soutenue et travaille avec divers partenaires du secteur culturel et artistique  de la Région Rhône-Alpes et en France ainsi qu’avec des partenaires du secteur médico-social.

http://passaros.online.fr/

 

 

-  -  -  -  -  -

 

   LE PIANO AMBULANT

En 2000, un collectif de musiciens Lyonnais à l’esprit aventureux fonde la compagnie Le Piano Ambulant pour jouer la musique classique « ailleurs et autrement »...

Pour partager cette musique avec le plus grand nombre et (re)transcrire l'univers d'un compositeur, la compagnie mêle, au gré des spectacles, cinéma, théâtre, ombres chinoise... Debussy peut alors croiser l’art vidéo, Stravinsky la fête foraine et Mozart…Godard !…
A voir dans les salles de spectacle mais aussi dans des lieux plus improbables grâce à leur petite remorque-scène.

Sur les routes depuis 10 ans, vous avez pu croiser Le Piano Ambulant :                         …à La Cité de la Musique, à l’Auditorium de Villefranche, au Grand Théâtre de Tours, au Festival Labeaume en Musique, en tournée dans la Loire avec L’Opéra Théâtre de Saint Etienne….
et, avec sa remorque-scène, sur de nombreuses places de villages.

http://lepianoambulant.com/

 

 

 

-  -  -  -  -  -

 

 

   ARNICA

Depuis sa création en 1998, la Compagnie Arnica est implantée sur le territoire du Département de l’Ain.

Elle crée et diffuse des spectacles de théâtre de marionnettes et d'objets en direction des adolescents et des adultes, aussi bien sur le territoire local que national.

Tout d'abord implantée sur la Communauté´ de Communes Bugey Vallée de l'Ain, la compagnie Arnica à toujours eu comme objectif premier de travailler en direction de tous les publics. Suite à ses premiers projets de création partagée avec les habitants et ses premiers spectacles, la compagnie est partie en résidence entre 2007 et 2012 au Théâtre de Bourg en Bresse.                                                                                                         Ce temps d'expérimentation dans des conditions professionnelles lui a permit d'inventer sa de´marche artistique propre, aussi bien dans ses dimensions formelles, esthétiques que relationnelles.                                                                                                                     Puis de 2011 à 2014, c'est l'association avec la Maison du Théâtre à Jasseron, et l’expérimentation de nouveaux projets de territoire, qui prennent source directement dans le lien avec les habitants. Cette expérimentation a fait renouer la compagnie avec cette première intuition, celle de créer un lien direct avec le public et celle de chercher un théâtre qui donne la parole, qui soit comme une caisse de résonance du monde.

Cette association à été la possibilité de rencontrer des auteurs et de confronter la pratique marionnettique aux nouvelles écritures contemporaines.

 http://compagnie.arnica.free.fr/

 

 

-  -  -  -  -  -

 

  LA TOUTE PETITE COMPAGNIE

La Toute Petite Compagnie alias« LTPC » est une association loi 1901 basée dans l’Ain, elle a pour but de créer et de diffuser des spectacles, d’animer et de coordonner des projets artistiques. Après avoir co-fondé la cie Fleurs de Peau, après avoir co-créé et interprété les spectacles « Fleurs de Peau » et « Fleur de Sel » partout en France pendant 7 ans, Hélène , Karine, Clément et Greg décident de poursuivre l’aventure et d’élargir leurs univers artistiques en donnant naissance à La Toute Petite Compagnie. Elle est un collectif d’artistes, musiciens, comédiens, pédagogues sensibilisés entre autre, à l’éveil culturel et artistique du (très) jeune enfant. Les fondateurs sont tous titulaires entre autres, du DUMI (Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant) formés au Centre de Formation de Musicien Intervenant de Lyon, promotion 2000.

http://latoutepetitecompagnie.fr/

 « C’est précieux de rejoindre un regroupement d’individus partageant les mêmes problématiques et éviter l’écueil de l’isolement. »

Ajouter un commentaire

 
×